Les Bactéries Désopilantes : une bibliothèque contaminée

22/09/2019

Drôle de nom pour une exposition et étonnante mise en scène pour ces exposants au drôle de nom : la Boîte qui fait Beuh. Car en même temps que ce collectif d'auteurs de bandes dessinées angevin raconte son histoire à l'occasion de cet événement, il fait entrer le visiteur dans un univers où la fiction sert tout naturellement de fil conducteur à la visite.

À cause du virus, les bulles de bandes dessinées ont mué en planches géantes.
À cause du virus, les bulles de bandes dessinées ont mué en planches géantes.

Faut-il prendre au pied de la lettre les inquiétantes annonces placardées aux quatre coins de la Médiathèque Toussaint, et ce, sur ses trois niveaux d'étages. D'autant qu'elles ressemblent curieusement à celles émises en cas de réel danger de contamination : fond jaune, messages angoissants, impression noire, logos de radiation, symboles de toxicité, pictogrammes de pollution chimique, etc. Tout semble plus vrai que nature ! De plus, et à lire les messages, le péril se révèle non seulement radioactif mais également viral. Un danger en cacherait-il un autre ?

De fait, des Bactéries Désopilantes (nom de cette réjouissante exposition sortie d'une divagation partagée) ont été introduites sciemment par des individus sévissant au sein d'un atelier de dessinateurs angevins ayant pignon sur rue, La Boîte qui fait Beuh. À l'évidence, et à l'occasion du vingtième anniversaire de cette association, il n'était pas envisageable pour ces auteurs, scénaristes, dessinateurs et autres illustrateurs de faire autrement que de s'amuser en inventant un thème, en le développant à l'envi et en le scénarisant avant présentation au public.

Les enquêteurs sont sur la trace du virus, les investigations ont commencé.
Les enquêteurs sont sur la trace du virus, les investigations ont commencé.

Rapidement, et face au vif intérêt des visiteurs pour cette exposition, les organisateurs ont été amenés à organiser une journée de visites commentées sous la férule d'un des leurs. Et même si Tony Emeriau, président en titre du collectif et présentateur avisé du circuit-tour, ne voyait humblement « aucune chronologie, aucun univers précis, mais juste un truc un peu débile » à propos de ce remarquable événement, beaucoup avaient choisi de penser le contraire. D'autant que notre homme avait toujours un trait d'esprit à dégainer à tout propos.

La Boîte qui fait Beuh, un atelier de bande dessinée

Comme au cinéma, les organisateurs ont constitué des décors pour les besoins de leur scénario : sas de décontamination, boîte à gants de confinement (« Attention bactéries et livres infectés »), colonnes de confinement, mur d'enquêtes (« Donc enquête de l'OMS »), scène de crime, vrais personnages de bande dessinée à l'isolement, panneaux avalés par le sol (« Penchés comme... la Tour de Pise »)... Tout le monde s'est laissé happer devant ces différents décors, chacun d'entre eux constituant une saynète à part entière... L'humour était partout, à tous les étages (les trois de l'édifice bien sûr).

Président de La Boîte qui fait Beuh, Tony Emeriau a enfilé les habits de guide certifié.
Président de La Boîte qui fait Beuh, Tony Emeriau a enfilé les habits de guide certifié.

Derrière la forme spectaculaire donnée à cette exposition, le visiteur a notamment découvert ces dizaines d'artistes qui se sont croisés durant ces deux décennies dans l'atelier angevin du collectif. Et si certains pensionnaires sévissent encore localement, d'autres ont connu un destin national en devenant par exemple dessinateur officiel pour la série Spirou, César d'un meilleur film d'animation en 2014 ou professeur à la célèbre École des Gobelins... Pour l'heure, de nombreux autres talents, nouveaux et historiques, continuent de travailler au quotidien, de s'illustrer dans leur art, de publier leurs œuvres, de cumuler prix et distinctions diverses.

Fondée en 1996, la Boîte qui fait Beuh est une association qui fait référence dans le milieu en fédérant en son sein auteurs, scénaristes, dessinateurs, illustrateurs et artistes du 9e art. Dans ses locaux de la rue du Chef-de-Ville à Angers, elle accueille professionnels, apprentis et amateurs confondus afin de promouvoir la bande dessinée tant au niveau local que national. En outre, elle organise chaque mercredi des cours afin de former des talents en herbe et dispenser des conseils aux passionnés.

Exposition « Bactéries Désopilantes » par La Boîte qui fait Beuh. Médiathèque d'Angers, 49, rue Toussaint, 49100 Angers.