La page diapo

Clichés en série, photos en stock, instantanés de ville

Angers dans les yeux

Aucun prétexte avancé par le photographe pour justifier ces quelques clichés saisis lors de ses errances urbaines. Seulement le résultat d'une humeur éphémère, d'un coup de cœur, d'un réflexe spontané et, plus sûrement, l'envie de figer des instants qui parleront sans doute aux uns, peut-être moins aux autres.


Au volant d'un bolide de collection

Sur un circuit fermé, balisé et jalonné de chicanes, le centre-ville d'Angers a récemment vu des courses automobiles s'enchaîner dans un incessant ballet de belles mécaniques.

Attention travaux !

Des barrières de chantiers, des chaussées à nu, des arbres supprimés, une circulation perturbée :
la ville d'Angers est temporairement méconnaissable...

Le mystère du virus inconnu

Tout à coup, la vie s'est arrêtée, une épidémie s'étant propagée en semant l'émoi et parfois la mort... Qui aurait pu imaginer qu'un ennemi si infâme baptisé Coronavirus, aussi imprévu que dévastateur, rende la planète si démunie, autant sidérée. Ce virus est devenu le fléau numéro 1. Et dans la ville,  la méfiance s'est installée...

Les bords de Maine, rive gauche

À Angers, les beaux jours venus, il y a au choix la cale de la Savatte, le quartier Cœur de Maine, le parc Balzac et bien d'autres endroits, pour lézarder et se promener à fleur de rive. Mais il y a aussi la promenade de Reculée, qui démarre au pied du CHU d'Angers. Cette voie porte si bien son nom que cyclistes, piétons, pêcheurs et plaisanciers s'y mélangent volontiers pour une petite sortie.