Voyage en Australie : du Northern Territory au Queensland

03/09/2018

Quand le temps est compté, mieux vaut ne pas sous-estimer les distances. Ainsi, il convient rapidement de suivre l'asphalte, bordé comme toujours de poussière rouge. Le voyage se poursuit donc sur les routes de l'Australie.

Katherine (Territoire du Nord)

Un nom évocateur pour la quatrième ville du Northern Territory qui compte quelques 6000 âmes et se trouve à près de 300 km au sud est de Darwin. L'on y passe car elle se trouve sur la très longue route qui mène à la côte nord du Queensland, vers les Tropiques, les forêts humides : la porte d'entrée lointaine sur la grande barrière de corail. Une promesse d'ailleurs, en somme.

Mais pour l'heure, c'est à Katherine que nous sommes. Elle a des airs de bourgade, Katherine, et pourtant elle dispose de toutes les infrastructures nécessaires. Dans la torpeur de l'après-midi, la vie est au supermarché, air conditionné oblige ! Et là, un spectacle déboussolant ! Tant de visages et d'allures variées. Dans les rayons, on déambule au milieu de bushmen aux longues barbes blanchies, coiffés de chapeaux de cowboys défraichis. Plus loin, des familles aborigènes s'attardent sur la presse people où le mariage de Meghan et de Harry fait encore grand bruit. Et puis il y tous ces backpackers (voyageurs sac au dos) attirés par les gorges de Nitmiluk à 30 km de là ou ces grey nomads, sexagénaires (ou bien plus) de l'Australie citadine, qui voyagent dans des caravanes rutilantes et fuient la rigueur hivernale du Sud.

Ravitaillés, nous prenons donc le chemin de Nitmiluk, parc national dont le nom aborigène signifie « Le rêve de cigales ». Là se trouvent des gorges admirables que l'on peut gagner par une marche matinale (c'est un conseil!) ou une promenade en bateau. La balade dans la savane escarpée vaut bien évidemment l'effort.

Sur la Stuart Highway

Une de ces routes qui portent le nom d'un explorateur, c'est monnaie courante en Australie. Il est en effet assez aisé de se représenter la « terra australis incognita » du 19ème siècle, tant l'Outback vous replace face aux étendues vierges. Aujourd'hui, la rencontre sur les routes asphaltées de road trains et d'autres voyageurs vous replacent dans votre époque. Ces rencontres, elles se font dans les roadhouses, comme à Daly Waters. Une roadhouse, c'est un mélange de station service, de petit restaurant modeste, d'épicerie sommaire, de pub et de caravan park. L'ambiance a quelque chose d'immobile et pourtant tous ont l'air de passage.

Ainsi, ces pauses que le réservoir d'essence définit constituent le retour au contact humain, un contact chaleureux. L'on s'y arrête vite dans la soirée, avant la nuit tombée, car la rencontre sur les routes avec les kangourous serait bien trop fâcheuse pour notre véhicule. Le nombre important de marsupiaux inanimés sur la route a fini de nous convaincre que 17 heures, c'est la bonne heure pour clore nos journées de route.

L'aventure n'est pas finie, elle se poursuit... Cap à l'est sur la côte Pacifique, vers la barrière de corail, Sydney, puis Melbourne.

(Marie. 26-08-2018).