À l’insu de leur plein gré, des boutiques en photo

02/06/2018

Hors de toute considération commerciale ou mercantile, un diaporama de quelques vitrines angevines est proposé dans ces colonnes. Photographiées avec un téléphone portable, au hasard ou au coup de cœur, sans autre but que de les figer durablement, elles inspirent les rues de la ville. Et le regard des badauds...

Artère très commerçante du centre-ville, la rue Lenepveu à Angers.
Artère très commerçante du centre-ville, la rue Lenepveu à Angers.

Y a-t-il à Angers un commerçant qui n'attache pas d'importance à l'aspect de sa boutique, indépendamment de ce qu'il propose à la vente ? Bien sûr que non, ça n'existe pas ! A l'heure d'internet et de la concurrence effrénée, tous s'évertuent évidemment à rivaliser d'imagination dans la présentation de leur vitrine. Et pourtant, certaines ont l'art de plaire un peu plus que d'autres. Une nécessité tant Il y en a pléthore de concurrents alentour, tous plus imaginatifs les uns que les autres.

C'est ainsi que le photographe d'Angers etc. nous propose l'instantané d'une sélection exécutée dans l'hyper centre-ville. Selon lui, ces boutiques ont pour point commun d'être indéniablement photogéniques et de se distinguer du lot. Mais surtout de se trouver sur la piste de ses flâneries urbaines, une logique bien commode pour s'épargner une investigation poussée. C'est la raison principale pour laquelle on les retrouve dans l'œil de l'objectif, plutôt elles que d'autres.

D'ailleurs, et pour justifier les raisons d'une attirance éventuellement partiale aux regard des oubliés, l'auteur de cette action n'a pas souvenir d'avoir franchi une fois le seuil d'un seul de ces pas-de-porte. Ou alors « à l'insu de son plein gré » et en traînant les pieds dans le sillage d'un tiers, mais jamais de son propre chef. Donc, pas d'a priori à chercher dans ses choix. Mieux encore, aucun des gérants de ces commerces n'a été contacté lors de cette sélection, ils ignorent donc le sortilège qui leur est réservé ici.

Ce sera donc après publication qu'ils seront avertis des faits avec la probabilité de voir certains grincheux réclamer leur retrait pur et simple de cette « paparazzade » impromptue. Ce qui relève de leur droit le plus strict et mènera à exécution immédiate...

(Voir le diaporama)