À Angers, des vélos-cargos pour rouler en ville

26/06/2020

On va se détourner à leur passage pour les observer. D'une élégante couleur d'un bleu céleste, deux vélos-cargos flambant neufs ont fait leur apparition dans les rues de la ville. Disponibles à la location sur de courtes durées, ces deux engins sont destinés aux particuliers comme aux professionnels, quels que soient les usages : courses, livraisons, sorties.

Première sortie pour le triporteur, version made in Angers (photo Ville d'Angers).
Première sortie pour le triporteur, version made in Angers (photo Ville d'Angers).

Nul besoin de faire partie d'une association, d'adhérer à un club, d'être abonné au service d'autopartage de Citiz Angers (anciennement Autocité +) pour profiter de ce moyen de locomotion et en faire une alternative à la voiture. C'est ce que promettent la Ville d'Angers et l'opérateur Alter Services, en charge de ce concept de location de vélos-cargos. Cette opération a pour but de favoriser, de soutenir et surtout de renforcer, les modes de déplacement doux prônés par la municipalité pour tout ce qui concerne les déplacements.

Pour Hélène Cruypenninck, adjointe chargée de l'environnement et des espaces verts à la Ville, il s'agit clairement de répondre à une attente : « Ce nouveau service vient compléter l'offre de mobilités actives disponible à Angers. Avec cette extension de l'offre Citiz - une première en France - nous permettons aux Angevins d'essayer ce mode de déplacement avant de franchir le pas de l'investissement et de l'adopter définitivement », précise t-elle dans un communiqué. Belle occasion au demeurant d'emprunter ces nouvelles pistes cyclables mises récemment en service à l'occasion des travaux du tramway : avenue Montaigne, boulevard du général-de-Gaule, etc.

Dotés d'une assistance électrique, de moteurs à l'autonomie de 60 km, d'un bac avant d'une capacité de 2 à 4 places pour enfants, d'une capacité de charge de 100 kg, d'amortisseurs de direction, ces vélos-cargos garantissent stabilité et sécurité. Version moderne du fameux film « Le triporteur », rendu célèbre par le comédien Darry Cowl dans les années 50, ils ne devraient pas avoir de peine à trouver un public disposé à réduire son empreinte environnementale. D'autant qu'ils ont fière allure ces engins bien dans l'air du temps, avec leur modèles proposés en trois couleurs : du bleu céleste (comme le légendaire bleu Bianchi des coursiers) pour la caisse, du noir pour la structure métallique, du marron pour la selle et les poignées.

En libre-service et disponibles 24 heures sur 24, au tarif de 2 € l'heure ou 12 € la journée, les vélos-cargos sont disponibles depuis le 22 juin à la Boutique du stationnement, 7 esplanade de la Gare, Angers. Renseignements : angers.citiz.fr. ou angers.fr.